Artiste performer, metteur et scène et plasticienne, France Hervé s'est toujours intéressée à l’interaction des disciplines. Issue d'une famille plutôt vouée aux sciences, elle se frotte à la notion de "physique" en étant d'abord gymnaste. Initiée au théâtre et à la danse dès le collège,  elle apprend la musique en autodidacte. Attirée par l'écriture et le dessin, elle hésite à choisir un axe créatif plutôt qu'un autre, puis commence à croire que tous les points trouveront un jour leur terrain d’entente. Initier des projets ou servir les idées des autres, la finalité reste un travail d’équipe.

Formée à Paris et au London Contemporary Dance Theatre (danse classique, contemporaine, jazz, Barata Natyam), elle poursuit des études en Histoire de l’Art et Scénographie à la Sorbonne, cours du soir aux Beaux Arts. Elle privilégiera ensuite le travail d’interprète et danse notamment avec Anne Dreyfus, Philippe Decouflé, Redha Benteifour, Patrick Dupont, Stéphane Loras, Boris Jacta, Kamel Ouali, Ôma- belles Embardées, Agnès Butet, Raewyn Hill- Dancenorth Australia. 

Sans interrompre sa formation théâtrale (Studio 7, Tapa Sudana, Ariane Mnouchkine, Jordan Beswick, Roy Hart-Pantheatre), elle aborde des pièces du répertoire classique, contemporain et seff-devised, entre autres pour Alain Mollot, Doriane Moretus, Jean-Claude Rousseau, Bert Van Djick, Anna Marbrook, Kenneth Spiteri, Red Leap Theatre NZ, Anne Sultan. Loin des a- priori de genres, elle expérimente le théâtre musical, le théâtre de rue, les concerts, la performance -in situ,  la radio, le cinéma et la télévision. Assistante sur des projets multimédia de grands formats, le groupe Urban Sax lui confiera la chorégraphie de nombreux concerts à travers le monde en déploiement au sol comme en suspension.

En Nouvelle-Zélande, de 1996 à 2003, France trouve un axe créatif profond en co- dirigeant avec le metteur en scène Stephen Bain, la compagnie Under Lili’s Balcony Theatre accordant au mouvement (acteurs, décors, lumières, paysage sonore et virtuel) le même pouvoir que le texte. En collaboration avec l'architecte Steven Lloyd et le multi-instrumentiste Jeff Henderson, la vidéo trouve aussi part à l’écriture et à la mise en scène de créations originales primées aux NZ Awards, dont la première adaptation anglaise de l'Echange de Paul Claudel. (Too Hight the Son, La Chambre d'Amour, The Abattoir, The Exchange, The Tower Under the Sky,  On-Off, Salto, My Heart is a Beast, Hades'Window film).

Stimulée par la recherche et notamment par les procédés cinématographiques pour leur adaptation à la scène, elle bénéficie de résidences à l’étranger. En 2009, invitée par la metteur en scène Paula Clermont Péan, elle se rend en Haïti pour travailler sur la création de "Zannimo Latè" avec la marionnettiste Alexandra Melis et le compositeur Lucien Johnson. 

Hors du contexte scénique traditionnel, France a souvent collaboré à des projets performatifs et happenings avec des artistes peintres, vidéastes, galeries d’art et musées. En 2015, elle poursuit des études intensives en Arts Plastiques à l’école d’Art Terre & Feu -Paris et obtient son diplôme avec félicitations. (Professeurs à son mémoire: Luc Chopplet, Michaël Jourdet, Nicolas Kennett). Ses peintures et dessins font l’objet d’illustrations.

Conjointement, France propose des ateliers de création en universités, conservatoires, écoles d'art et lycées ainsi que dans des institutions spécialisées en art thérapie. Enseignante et à la fois apprenti ad lib d’une matière hybride évolutive, elle s’intéresse résolument aux instants où les disciplines et techniques s’associent, se répondent et par le jeu, réinventent leur contour.